Kofi Annan "déçu" de l'intention américaine de ne pas contribuer aux activités du Fonds de l'ONU pour la population

22 juillet 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est dit "déçu" de l'intention exprimée par les autorités américaines de retirer leur contribution de 34 millions de dollars aux activités du Fonds de l'ONU pour la population (FNUAP).

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est dit "déçu" de l'intention exprimée par les autorités américaines de retirer leur contribution de 34 millions de dollars aux activités du Fonds de l'ONU pour la population (FNUAP).

"Je crois que le FNUAP fait du bon travail. Son but n'est pas de promouvoir l'avortement, mais plutôt de prodiguer des conseils sur les questions d'hygiène sexuelle à toutes les femmes du monde, y compris en Chine", a affirmé M. Annan en réponse à une question.

Il a déclaré qu'en cas de retrait de la contribution américaine, l'ONU tentera de persuader d'autres donateurs de compenser la différence, car, a-t-il expliqué, "le travail accompli par le FNUAP est indispensable, notamment pour les femmes les plus défavorisées".

Le secrétaire général réagissait à l'annonce par les autorités de Washington de leur intention de ne pas verser la contribution américaine de 34 millions de dollars au FNUAP pour protester contre les activités du Fonds en faveur de l'avortement.

Pour sa part, la responsable du FNUAP, Thoraya Obaid, a déploré la décision américaine, et nié que son agence soutenait ou même encouragé tacitement des actions contraignantes en matière de politique des naissances.

Mme. Obaid a souligné que le programme du FNUAP en Chine observait les plus hautes normes en matière des droits de l'homme et que la participation des femmes et des enfants de ce pays y était volontaire.

Selon l'ONU, le Gouvernement américain bloque sa contribution en raison de la simple présence du FNUAP en Chine, que Washington perçoit comme un soutien tacite du Fonds à la politique de l'enfant unique en vigueur dans ce pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.