Le PAM met en garde contre l'aggravation de la crise alimentaire en Afrique australe

11 juillet 2002

Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM), James Morris, a mis en garde contre une possible aggravation de la crise alimentaire en Afrique australe.

Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM), James Morris, a mis en garde contre une possible aggravation de la crise alimentaire en Afrique australe.

"Les effets combinés de la famine généralisée, de la pauvreté chronique et de la propagation du sida sont dévastateurs et risquent de provoquer un désastre dans la région", a-t-il déclaré à Johannesburg, en Afrique du Sud. "Les défaillances des programmes précédents et la mauvaise gestion ne font qu'exacerber cette situation".

Le PAM, qui suit étroitement la situation humanitaire dans la région, continue d'insister auprès des donateurs pour qu'ils contribuent à l'appel lancé récemment par l'agence de l'ONU pour réunir 507 millions de dollars nécessaires à l'achat et l'acheminement d'une aide alimentaire à quelque 10,2 millions de personnes au Zimbabwe, Malawi, Zambie, Mozambique, Lésotho et Swaziland.

Les Etats-Unis ont consenti aujourd'hui un don de 98 millions de dollars qui permettra d'acheter près de 200 000 tonnes de nourriture.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.