Le Conseil de sécurité exprime sa "déception" devant la lenteur des progrès dans les négociations sur Chypre

9 juillet 2002

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur déception devant la lenteur des progrès réalisés dans les négociations directes sur Chypre. Le Conseil a en outre noté le rôle moins constructif joué par la partie chypriote turque dans les efforts pour aboutir au règlement des questions de fond avant la fin de juin.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur déception devant la lenteur des progrès réalisés dans les négociations directes sur Chypre. Le Conseil a en outre noté le rôle moins constructif joué par la partie chypriote turque dans les efforts pour aboutir au règlement des questions de fond avant la fin de juin.

Dans un communiqué à la pressse publié ce matin à l'issue de consultations, le Conseil de sécurité a regretté par ailleurs que son appel en faveur d'un rôle plus actif de l'ONU dans ces négociations n'ait pas été pleinement entendu, et réaffirmé son intention de voir les discussions actuelles se poursuivre entre les délégations chypriote grecque et turque.

Les membres du Conseil ont également invité les deux parties à coopérer pleinement avec le Conseiller spécial du secrétaire général pour la question chypriote, de manière à lui permettre de réunir tous les éléments qui forment un cadre de règlement global de la crise chypriote, en conformité avec les résolutions et traités pertinents sur la question. Le Conseil demande notamment à la partie chypriote turque de prêter son concours à cette approche.

Avant la publication du communiqué, les membres du Conseil ont entendu un exposé du Conseiller spécial pour Chypre, Alvaro de Soto.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.