Le secrétaire général "profondément préoccupé" par le nombre élevé de victimes civiles des combats au Libéria

3 juillet 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a exprimé sa "profonde préoccupation" au sujet du nombre très élevé de victimes civiles provoquées par la poursuite des combats au Libéria.

Dans un communiqué daté de ce matin, le secrétaire général note que depuis la recrudescence des affrontements armés le mois dernier, quelque 17 000 Libériens et 8 000 Sierra-Léonais ont trouvé refuge en Sierra Leone. En outre, souligne-t-il, des dizaines de milliers de personnes ont fui les zones des combats et survivent dans des conditions souvent précaires, sans qu'une aide humanitaire ne puisse leur être fournie.

Le secrétaire général exhorte les forces dissidentes et le Gouvernement de Monrovia à autoriser le personnel humanitaire à se rendre auprès des populations victimes de ces combats et invite la communauté internationale à consentir les ressources nécessaires pour financer les besoins immédiats d'un nombre croissant de Libériens, à l'intérieur comme à l'extérieur de leur pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.