Kofi Annan recommande trois mois de plus pour la Mission d'observateurs de l'ONU à Prevlaka

3 juillet 2002

Dans un effort pour préserver les conditions propices à un règlement de la dispute croato-yougoslave au sujet de la péninsule de Prevlaka, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a recommandé que le mandat de la Mission d'observateurs de l'ONU sur place (MONUP) soit prorogé de trois mois, jusqu'au 15 octobre.

Dans un effort pour préserver les conditions propices à un règlement de la dispute croato-yougoslave au sujet de la péninsule de Prevlaka, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a recommandé que le mandat de la Mission d'observateurs de l'ONU sur place (MONUP) soit prorogé de trois mois, jusqu'au 15 octobre.

Dans un rapport publié aujourd'hui sur la situation dans la péninsule, le secrétaire général s'est en effet déclaré "encouragé" par les progrès accomplis lors des récentes négociations sur Prevlaka entre Belgrade et Zagreb.

Toutefois, note M. Annan, un certain nombre de violations au régime sécuritaire ont été observées pendant cette même période dans la zone contrôlée par l'ONU. "Ces violations en elles-mêmes ne sont pas préoccupantes, mais indiquent un certain mépris pour les questions sécuritaires", précise-t-il.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.