Libéria: les cinq infirmières enlevées la semaine dernière pourraient être libérées rapidement

28 juin 2002

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a annoncé aujourd'hui que les cinq infirmières enlevées la semaine dernière par un groupe de rebelles pourraient être remises en liberté rapidement.

Selon un porte-parole de l'agence, la direction du mouvement rebelle responsable de l'enlèvement aurait envoyé un communiqué à la presse mercredi, affirmant qu'elle était disposée à libérer les otages. Les détails de l'opération de remise en liberté ne sont toutefois pas connues.

Par ailleurs, réfugiés libériens et rapatriés sierra-léonais continuent d'affluer en Sierra Leone malgré les mauvaises conditions atmosphériques qui prévalent dans la région.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.