Kofi Annan estime que les discussions du G-8 sur le Nouveau Partenariat de l'Afrique pour le développement s'avéreront décisives

25 juin 2002

Les discussions que les membres du G-8 auront prochainement sur le Nouveau Partenariat de l'Afrique pour le développement s'avéreront décisives pour l'amélioration des conditions économiques sur le continent. C'est ce qu'a affirmé ce matin le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, à son arrivée au Siège de l'Organisation.

"Ce qui est important, c'est que les dirigeants africains aient exprimé la volonté d'améliorer les conditions économiques et sociales de leurs concitoyens et qu'ils recherchent pour ce faire la coopération des pays industrialisés, pas seulement sous forme d'accroissement de l'aide au développement et d'allégement de la dette, mais aussi sous forme d'investissements", a ajouté M. Annan.

Le secrétaire général, qui participera au Sommet du G-8 prévu les 26 et 27 juin à Kananaskis, au Canada, a par ailleurs invité les dirigeants des pays les plus riches de la planète à appuyer les efforts économiques de l'Afrique. "Le G-8 devrait contribuer dans un premier temps au règlement des conflits qui ravagent encore l'Afrique, comme en République démocratique du Congo ou en Angola, car personne n'est disposé à investir dans des régions en crise", a encore souligné M. Annan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.