Le chef de la Mission de l'ONU en Bosnie-Herzégovine affirme que le soutien international à ce pays doit se poursuivre

19 juin 2002

Jacques Paul Klein, chef de la représentation de l'ONU en Bosnie-Herzégovine, a affirmé aujourd'hui que ce pays avait encore besoin du soutien de la communauté internationale.

Intervenant ce matin devant le Conseil de sécurité, M. Klein s'est félicité des progrès accomplis en Bosnie-Herzégovine depuis novembre 2001, notamment en matière de formation des forces de police locales, mais a souligné que d'importants efforts restaient à faire pour consolider la primauté du droit et susciter la participation des citoyens dans les affaires de l'Etat.

A la fin de l'année, les tâches de maintien de l'ordre assumées jusqu'à lors par la Mission de l'ONU dans ce pays (MINUBH) seront remplies par la Mission de police de l'Union européenne.

"L'essentiel est d'assurer la permanence d'une présence internationale en Bosnie-Herzégovine, car les conditions de stabilité et de sécurité y restent encore relativement précaires", a conclu en substance M. Klein.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.