Le Conseil de sécurité exprime sa préoccupation devant la situation humanitaire en Somalie

18 juin 2002

Dans une déclaration présidentielle publiée à l'issue de consultations, le Conseil de sécurité de l'ONU a exprimé aujourd'hui sa préoccupation devant la gravité de la situation humanitaire en Somalie et rappelé à toutes les parties l'obligation d'accorder libre accès aux humanitaires dans les régions les plus touchées du pays.

Dans une déclaration présidentielle publiée à l'issue de consultations, le Conseil de sécurité a exprimé aujourd'hui sa préoccupation devant la gravité de la situation humanitaire en Somalie et rappelé à toutes les parties l'obligation d'accorder libre accès aux humanitaires dans les régions les plus touchées du pays.

Le Conseil s'est dit particulièrement inquiet de la situation dans la région de Gedo, théâtre de combats qui ont fait de nombreuses victimes et provoqué un afflux massif de réfugiés.

Le Conseil a par ailleurs condamné l'arrivée illégale d'armes en Somalie et invité tous les Etats à respecter l'embargo de l'ONU sur les armes à destination de ce pays.

Au cours des consultations de ce matin, la coordinatrice adjointe de l'ONU pour les secours d'urgence, Carolyn McAskie, a affirmé qu'il y avait un rapport indéniable entre les lents progrès enregistrés sur le plan politique et la détérioration continue de la situation humanitaire sur place.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.