Le PAM lance un nouveau programme d'aide alimentaire en République du Congo

30 mai 2002

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé une nouvelle campagne d'aide alimentaire destinée à nourrir quelque 15.000 personnes victimes des affrontements et pillages qui se déroulent dans la région de Pool, au sud de la capitale Brazzaville.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé une nouvelle campagne alimentaire destinée à nourrir quelque 15.000 personnes victimes des affrontements et pillages qui se déroulent dans la région de Pool, au sud de la capitale Brazzaville.

Le PAM s'inquiète par ailleurs de la possibilité que des dizaines de milliers d'autres personnes soient bloquées dans les zones de combat sans aucun moyen d'accès à l'aide humanitaire.

Selon un communiqué du PAM, c'est la condition précaire des femmes et des enfants de ce groupe qui est la plus préoccupante, et qui risque de se détériorer le plus rapidement sans une aide extérieure.

Par ailleurs, le PAM annonce son intention de distribuer ce weekend des vivres à quelque 2.000 personnes à Kindamba, dont la population était coupée du monde extérieure il y a 48 heures à peine.

A ce propos, le coordinateur de l'ONU pour les opérations de secours, Kenzo Oshima, s'est joint aujourd'hui à l'appel lancé par les institutions humanitaires qui demande notamment aux parties d'autoriser l'acheminement de l'aide humanitaire aux populations démunies de la région de Pool, et de ne plus commettre de violations des droits de l'homme contre les civils des zones de combat.

Mercredi, le directeur régional de l'Agence de l'ONU pour l'enfance (UNICEF) avait reçu des assurances de la part du Président congolais Denis Sassou-Nguesso que l'aide humanitaire pourrait parvenir sans encombre aux populations civiles en danger.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.