Mary Robinson se déclare "très préoccupée" par la situation en République du Congo

28 mai 2002

Le Haut Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Mary Robinson, a exprimé sa profonde préoccupation au sujet de la situation en République du Congo, en particulier dans la région de Pool, où l'on signale de nombreux cas de violations des droits de l'homme.

Dans un communiqué publié aujourd'hui à Genève, Mme. Robinson affirme que les forces gouvernementales ont lancé des attaques aériennes contre des villages habités de cette région, faisant "un nombre inconnu de morts et de blessés" parmi la population civile. Des dégâts matériels seraient en outre très importants.

Depuis le début des combats, le 27 mars 2002, près de 45 000 civils auraient été déplacés de la région de Pool et l'accès humanitaire des zones les plus touchées serait refusé depuis deux mois, précise le communiqué.

Mme. Robinson demande au Gouvernement congolais (Brazzaville) de "prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires afin d'assurer la sécurité et l'intégrité de la population civile", et aux parties au conflit d'autoriser les agents humanitaires à avoir un accès "libre et inconditionnel" aux populations dans le besoin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.