L'ONU esquisse les principes qui régissent le retour des réfugiés au Kosovo

L'ONU esquisse les principes qui régissent le retour des réfugiés au Kosovo

Le chef de la MINUK en visite chez les Ashkalis
La Mission de l'ONU au Kosovo (MINUK) a esquissé les grands principes qui régissent le retour des personnes déplacées et des réfugiés kosovars dans leurs foyers.

A l'occasion d'une cérémonie marquant le retour d'un groupe d'une soixanitane d'Ashkalis (Gitans) dans la région de Vushtrii, M. Steiner a précisé que le bon accueil réservé à ces personnes illustrait les principes du retour énoncés par la MINUK et le Gouvernement du Kosovo.

Le document prévoit en particulier que les rapatriés au Kosovo bénéficieraient des droits identiques "qu'elle qu'en soit la communauté d'origine", et qu'ils pourraient accéder sans aucune discrimination aux services publics, à l'emploi, à l'aide humanitaire et à la liberté de mouvement.

Le document stipule en outre qu'aucune personne déplacée ne peut être contrainte à rentrer chez elle, et qu'à leur retour, ce groupe de personnes devraient être autorisées à récupérer leurs maisons, ou du moins, à rentrer dans leurs régions d'origine.