L'ONU déplore la précarité de la situation des enfants angolais

17 mai 2002

A la conclusion d'une visite d'une semaine en Angola, le responsable du dossier des enfants en temps de guerre, Olara Otunnu, a attiré l'attention sur la précarité de la situation des enfants angolais.

Selon les statistiques de l'ONU, plus de deux millions d'enfants ont été déplacés par les combats, 100.000 ont été séparés de leurs familles, 50.000 sont orphelins et des dizaines de milliers ont été blessés ou mutilés par les mines.

En outre, la malnutrition est répandue dans les zones de combats, les maladies aussi, et plus de 60% des enfants du pays ne sont pas scolarisés.

Se félicitant de la fin du conflit en Angola, M. Otunnu a souligné toutefois qu'il s'agissait maintenant "d'investir dans l'enfant". "C'est d'ailleurs la meilleure façon d'investir dans la paix et la stabilité", a-t-il dit.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.