L'UNICEF met en garde contre les risques d'une catastrophe humanitaire en Afrique australe

16 mai 2002

Dans un communiqué publié aujourd'hui, le Bureau régional de l'Agence de l'ONU pour l'enfance (UNICEF) pour l'Afrique de l'Est et australe met en garde contre les risques d'une véritable catastrophe humanitaire dans la région.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, le Bureau régional de l'Agence de l'ONU pour l'enfance (UNICEF) pour l'Afrique de l'Est et australe met en garde contre les risques d'une véritable catastrophe humanitaire dans la région.

Selon les premières indications de l'UNICEF, le nombre des enfants mal nourris est en hausse spectaculaire dans l'ensemble des pays de la région, comme le Malawi, le Zimbabwe, le Lesotho ou le Swaziland. Il en est de même pour les femmes enceintes. De surcroît, cette tendance pourrait s'aggraver dans les mois à venir en raison d'une mauvaise récolte de maïs provoquée par les inondations et la sécheresse. Déjà, des cas de malnutrition sevère ont été signalés ici et là dans la région.

L'UNICEF fournit des suppléments nutritionnels aux femmes enceintes et aux enfants et travaillent avec les autorités locales à la vaccination contre la rougéole pour prévenir tout risque d'épidémie.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.