Le secrétaire général se félicite du succès des élections en Sierra Leone

15 mai 2002

Dans un communiqué daté d'aujourd'hui, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est félicité du succès des élections présidentielle et législative qui se sont déroulées hier en Sierra Leone, pays ravagé par 10 ans de guerre civile.

Dans un communiqué daté d'aujourd'hui, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est félicité du succès des élections présidentielle et législative qui se sont déroulées hier en Sierra Leone, pays ravagé par 10 ans de guerre civile.

Le secrétaire général y affirme notamment que la participation pacifique et enthousiaste des populations au processus électoral témoignait de la détermination des Sierra Léonais de tourner la page pour se lancer résolument sur la voie d'une paix durable.

M. Annan a par ailleurs lancé un appel au calme et à la modération dans l'attente de l'annonce des résultats, et exhorté les dirigeants politiques à se montrer généreux dans la victoire comme la défaite.

Le secrétaire général a par ailleurs souligné que le prochain défi du pays résidait dans la reconstruction économique et la réconciliation nationale.

De son côté, le Président du Conseil de sécurité pour mai, l'ambassadeur singapourien Kishore Mahbubabi, a déclaré dans un communiqué de presse que les membres du Conseil se félicitaient du bon déroulement du scrutin et de la contribution de la MINUSIL, du Royaume-Uni et d'autres au succès du processus électoral.

Par ailleurs, lors d'une conférence de presse à New York, le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Jean-Marie Guéhenno, a indiqué en substance que la mission de l'ONU en Sierra Leone s'est déroulée sans problèmes parce qu'elle s'est dotée des moyens nécessaires.

Pour sa part, le représentant de l'ONU en Sierra Leone, Oluyemi Adeniji, a estimé aujourd'hui que l'organisation du scrutin avait été "très réussie" et le comportement des électeurs "exemplaire".

Selon les premières projections de l'ONU, le taux de participation au vote serait "très élevé". Aucun chiffre officiel ne sera connu avant vendredi.

Lors d'une conférence de presse aujourd'hui à Freetown, M. Adeniji a par ailleurs exprimé l'espoir que la période post-électorale, notamment suivant l'annonce des résultats, serait aussi pacifique que la campagne électorale et le déroulement du scrutin lui-même.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.