Kofi Annan dissout la mission d'enquête de l'ONU au Moyen-Orient

Kofi Annan dissout la mission d'enquête de l'ONU au Moyen-Orient

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a officiellement annulé hier soir la mission d'enquête de l'ONU qu'il se proposait d'envoyer au Moyen-Orient pour vérifier sur place ce qui s'est passé dans le camp de réfugiés palestiniens de Djénine, sur la rive occidentale.

"Le secrétaire général a écrit aux membres du Conseil de sécurité, ainsi qu'au Gouvernement d'Israël et à l'Autorité palestinienne pour les informer de sa décision", a déclaré un porte-parole de l'ONU.

M. Annan a par ailleurs contacté le chef de la mission d'enquête, Martti Ahtissari, qui se trouvait avec ses collègues à Genève, pour les remercier pour leur dévouement et le temps qu'ils ont consacré au service des Nations Unies.

Un porte-parole de l'ONU a indiqué ce matin que les trois principaux membres de la mission avaient adressé hier une lettre au secrétaire général, l'informant des activités qu'ils avaient prévues et exprimant leur déception de constater que la mission n'aurait pas lieu.

Les membres de la mission ont quitté Genève aujourd'hui.

Le Conseil de sécurité se réunira en séance publique cet après-midi sur la question du Moyen-Orient.