Kofi Annan consultera le Conseil de sécurité avant de trancher sur la mission d'enquête de l'ONU au Moyen-Orient

1 mai 2002

Dans des remarques faites ce matin à la presse, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a déclaré qu'il attendrait d'avoir consulté le Conseil de sécurité aujourd'hui avant de trancher sur le sort de la mission d'enquête qu'il se proposait d'envoyer au Moyen-Orient.

"D'ici là, il est possible que je reçoive des informations du côté israélien", a précisé M. Annan à son arrivée au Siège.

Le Conseil se réunira en consultations sur cette question en fin d'après-midi, sous la présidence de l'ambassadeur de Singapour, Kishore Mahbubani, qui remplace au mois de mai son collègue russe Sergueï Lavrov.

Entretemps, les membres de la mission attendent à Genève la décision du secrétaire général concernant la suite des opérations. Leur objectif était de se rendre sur place pour vérifier ce qui s'est passé dans le camp de réfugiés palestiniens de Djénine, sur la rive occidentale, lors de la récente incursion de l'armée israélienne.

M. Annan a précisé par ailleurs que la réunion des membres du "Quatuor" - les Etats-Unis, la Russie, l'Union européenne et l'ONU, prévue pour demain à Washington, devrait permettre aux participants de faire le point sur la situation et d"'examiner les mesures à adopter pour faire avancer la cause de la paix dans la région".

Hier soir, parlant aux journalistes, le secrétaire général avait réitéré que la mission avait pour objectif d'aller sur place pour constater les faits qui ne seraient utilisés que pour le rapport seulement.

"Malgré ces éclaircissements, il ne nous a pas été possible de débloquer l'impasse", a-t-il constaté.

Evoquant la possibilité de saborder la mission, le secrétaire général a précisé qu'il n'était pas possible de faire attendre beaucoup plus longtemps les membres de la mission à Genève, et qu'il faudrait "en tirer les conséquences et agir".

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.