Kofi Annan encourage le président vénézuelien à privilégier la réconciliation nationale

16 avril 2002

Dans une conversation téléphonique qu'il a eue hier avec le Président du Venezuela, Hugo Chavez Frias, le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan a encouragé son interlocuteur à privilégier la réconciliation nationale et le respect des principes démocratiques.

Dans une conversation téléphonique qu'il a eue hier avec le Président du Venezuela, Hugo Chavez Frias, le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan a encouragé son interlocuteur à privilégier la réconciliation nationale et le respect des principes démocratiques.

Dans un communiqué daté d'hier, M. Annan précise également que le président lui a fait part de son intention de poursuivre un vaste dialogue à l'échelle nationale afin de ramener le calme et l'ordre constitutionnel dans son pays.

Le secrétaire général a également proposé le concours de l'ONU pour renforcer le dialogue démocratique, la primauté du droit et des droits de l'homme au Venezuela.

Le Président Chavez a été renversé la semaine dernière à la suite de manifestations de protestation dans le pays avant de revenir au pouvoir 48 heures plus tard à peine.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.