Ethiopie-Erythrée: Kofi Annan espère que les deux parties se conformeront à la décision de la Commission frontalière

11 avril 2002

Dans une lettre ouverte signée conjointement par Kofi Annan, secrétaire général de l'ONU et Amara Essy, secrétaire général de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), les deux hommes expriment l'espoir que l'Ethiopie et l'Erythrée se conformeront aux décisions concernant le tracé frontalier entre les deux pays. Ces décisions seront annoncées samedi prochain par une commission indépendante créée à cet effet.

Dans une lettre ouverte signée conjointement par Kofi Annan, secrétaire général de l'ONU et Amara Essy, secrétaire général de l'organisation de l'unité africaine (OUA), les deux hommes expriment l'espoir que l'Ethiopie et l'Erythrée se conformeront aux décisions concernant le tracé frontalier entre les deux pays. Ces décisions seront annoncées samedi prochain par une commission indépendante créée à cet effet.

Les deux hommes y affirment par ailleurs que "d'importants progrès ont été accomplis dans la consolidation de la paix" entre les ex-belligérants, mais qu'il restait beaucoup à faire. "L'assistance des autres pays s'avère essentielle pour surmonter l'hostilité et la méfiance mutuelle qui persistent", déclarent-ils.

Le représentant de l'ONU en Ethiopie-Erythrée, Legwaila Joseph Legwaila, sera présent samedi à La Haye lorsque la commission fera connaître sa décision aux parties.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.