TPI: chanteur rwandais accusé de génocide plaide non-coupable

4 avril 2002

Simon Bikindi,chanteur-compositeur populaire au Rwanda, accusé d'avoir utilisé sa musique pour inciter à la violence et à l'extermination des populations tutsis de son pays, a plaidé non-coupable aujourd'hui des cinq chefs d'accusation prononcés contre lui par le Tribunal pénal international de l'ONU pour le Rwanda.

Simon Bikindi, chanteur-compositeur populaire au Rwanda, accusé d'avoir utilisé sa musique pour inciter à la violence et à l'extermination des populations tutsis de son pays, a plaidé non-coupable aujourd'hui des cinq chefs d'accusation prononcés contre lui par le Tribunal pénal international de l'ONU pour le Rwanda.

Arrêté par les autorités hollandaises en juillet 2001 et déféré au tribunal d'Arusha la semaine dernière, M. Bikindi est accusé d'autre part d'avoir pris une part active dans la planification et la préparation des campagnes de meurtres massifs commis par les membres des milices Interahamwe.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.