L'ONU limoge deux officiers bosno-serbes pour conduite répréhensible

2 avril 2002

La Mission de l'ONU en Bosnie-Herzégovine a annoncé aujourd'hui avoir démis de leurs fonctions deux officiers de police pour conduite répréhensible. Les policiers, qui travaillaient en Republika Srpska, sont en outre interdits à vie de toute activité ayant trait au maintien de l'ordre.

L'un d'eux, Milojko Kovasevic, est accusé d'avoir participé à la campagne de répression brutale menée en 1992 par des éléments paramilitaires de la région de Visegrad contre les populations civiles non-serbes de la région. Une enquête pénale est actuellement en cours.

Le second, Jovan Cokorilo, est coupable d'avoir assisté sans intervenir aux violences perpétrées en mai dernier contre les personnes qui assistaient à une cérémonie organisée dans une mosquée de la ville de Trebinje.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.