Le Conseil de sécurité se réjouit du retrait des forces rebelles de Moliro

27 mars 2002

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est félicité ce soir du retrait des troupes rebelles du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD)- Goma de la localité stratégique de Moliro, et a invité toutes les parties à continuer de se replier des autres régions de la République démocratique du Congo (RDC).

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est félicité ce soir du retrait des troupes rebelles du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD)- Goma de la localité stratégique de Moliro, et a invité toutes les parties à continuer de se replier des autres régions en République démocratique du Congo (RDC).

Dans une déclaration présidentielle publiée à l'issue de consultations, les membres du Conseil se sont déclarés en outre "encouragés" par la coopération qui s'établit entre le Conseil et le Comité politique chargé de l'accord de Lusaka et ont salué la reprise du dialogue inter-congolais à Sun City, en Afrique du Sud.

Pour sa part, le chef de la MONUC, Namanga Ngongi, a confirmé aujourd'hui à Kinshasa le retrait des forces rebelles du RCD et précisé qu'une équipe de la Mission de l'ONU avait été déployée à Yayama pour vérifier le repli des troupes gouvernementales de cette localité.

En revanche, M. Ngongi a exprimé sa préoccupation devant le retard pris par les forces rebelles du RDC-Goma dans l'évacuation de la ville de Pweto, réclamée pourtant par une résolution du Conseil de sécurité du 19 mars.

"J'espère que tous ces retards dans l'application d'accords conclus préalablement n'auront pas de conséquences négatives sur le calendrier de désengagement et sur l'ensemble du processus de paix", a conclu M. Ngongi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.