Moyen-Orient: Kofi Annan condamne l'attaque-suicide en Israël et la mort de deux observateurs internationaux sur la rive occidentale

27 mars 2002

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a vivement condamné l'attaque suicide perpétrée aujourd'hui à Natanya, en Israël, ainsi que la mort de deux observateurs internationaux près de la ville d'Hébron, sur la rive occidentale.

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a vivement condamné l'attaque suicide perpétrée aujourd'hui dans un hôtel de Natanya, en Israël, ainsi que la mort de deux observateurs internationaux près de la ville d'Hébron, sur la rive occidentale.

L'attaque-suicide à la bombe, qui a fait au moins 15 morts et de très nombreux blessés dans un hôtel de Natanya, "est détestable sur le plan moral et extrêmement nuisible à la cause palestinienne", a affirmé le secrétaire général dans un communiqué.

Il a également lancé un appel à toutes les parties pour qu'elles fassent preuve de la plus grande retenue afin de ne pas péricliter les efforts actuels en faveur d'un cessez-le-feu durable.

Plus tôt dans la journée, le secértaire général avait dénoncé la mort de deux observateurs internationaux près de la ville d'Hébron, sur la rive occidentale, et lancé un nouvel appel en faveur d'un cessez-le-feu.

Cette condamnation faisait suite à la mort hier d'un ressortissant suisse et d'un ressortissant turc, membres de la Présence intérimaire internationale à Hébron, un groupe d'observateurs indépendant des Nations unies.

"La mort de ces deux personnes qui servaient la cause de la paix au Moyen-Orient souligne la nécessité de parvenir sans tarder à une solution politique dans la région", a affirmé M. Annan dans un communiqué de presse.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.