Timor oriental: nouvelle ligne de conduite concernant le retour des réfugiés soupçonnés de délits majeurs

25 mars 2002

Les autorités intérimaires du Timor oriental et les représentants de la Mission de l'ONU dans le territoire (ATNUTO) ont esquissé une nouvelle ligne de conduite concernant le droit au retour des réfugiés soupçonnés de délits majeurs commis pendant et après la consultation populaire de 1999.

Les autorités intérimaires du Timor oriental et les représentants de la Mission de l'ONU dans le territoire (ATNUTO)ont esquissé une nouvelle ligne de conduite concernant le droit au retour des réfugiés soupçonnés de délits majeurs commis pendant et après la consultation populaire de 1999.

"La direction et le peuple du Timor oriental réaffirment que les auteurs suspectés d'un délit grave auront droit à un procès libre et équitable", affirme un document publié aujourd'hui à Dili, qui souligne en outre que le processus de réconciliation nationale ne peut être achevé qu'en faisant comparaître devant la justice toutes les personnes jugées responsables de délits graves.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.