Le Conseil de sécurité demande la cessation immédiate des hostilités au Burundi

20 mars 2002

Dans une déclaration présidentielle publiée à l'issue de consultations sur l'évolution de la situation au Burundi, les membres du Conseil ont demandé ce matin la cessation immédiate des hostilités dans ce pays et invité les groupes armés à négocier "de bonne foi" sans tarder pour mettre fin aux combats.

Après avoir salué les contributions positives de la République démocratique du Congo (RDC) et de la Tanzanie au processus de paix burundais, le Conseil a réitéré son appui à la mission de Facilitation entreprise par MM. Zuma et Bongo et encouragé les pays de la région à prêter leur concours à cette mission. Au cours des consultations, les membres du Conseil ont entendu une présentation du responsable de l'ONU pour les questions politiques, Kieran Prendergast.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.