L'envoyé de l'ONU au Proche-Orient: les relations israélo-palestiniennes sont "au niveau le plus bas"

14 mars 2002

Les relations israélo-palestiniennes sont actuellement à leur niveau "le plus bas", a affirmé hier à Jérusalem l'envoyé spécial de l'ONU pour le Proche-Orient, Terje Roed-Larsen. Après avoir déploré "le manque croissant de considération des forces israéliennes pour la sécurité du personnel médical qui tente d'évacuer les blessés des zones de conflit", M. Roed-Larsen a dénoncé les attentats-suicides palestiniens qui visent délibérément les civils.

Il a également jugé "tout à fait inadmissibles" les incidents d'hier à Ramallah au cours desquels des tirs israéliens ont fait des victimes parmi les journalistes dans l'exercice de leurs fonctions.

Aujourd'hui, M. Roed-Larsen s'est entretenu avec les commandants des trois missions de maintien de la paix de l'ONU dans la région - la Force chargée d'observer le désengagement dans le Golan, la Force intérimaire du Liban et l'Organisation chargée de surveiller la trêve à Jérusalem.

Dans la journée, M. Roed-Larsen devait également accueillir l'émissaire américain au Proche-Orient, Anthony Zinni, qui entame aujourd'hui une visite dans la région. Cet entretien s'inscrit dans le cadre des efforts des membres du "Quarter" - l'ONU, les Etats-Unis, la Russie et l'Union européenne, pour rapprocher les positions israéliennes et palestiniennes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.