HCR: le nombre des rapatriements d'Afghans en hausse sensible

4 mars 2002

Deux jours à peine après le début du programme de rapatriement volontaire des réfugiés afghans installés dans les pays limitrophes, l'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) signale aujourd'hui que plus de 3.000 Afghans ont franchi la frontière pakistanaise pour rentrer chez eux.

En raison de la situation sécuritaire peu fiable dans certaines régions du pays, comme Paktika, Tora Bora ou Paktia, le HCR a par ailleurs mis en garde les réfugiés contre les retours précipités. Dans le cadre des opérations de rapatriement, les réfugiés reçoivent de l'argent et des articles non-alimentaires pour faire face aux premières urgences. Depuis l'installation du gouvernement intérimaire de Kaboul à la fin de décembre, plus de 150.000 réfugiés afghans sont rentrés chez eux, précise le HCR.

Par ailleurs, dans un communiqué publié aujourd'hui, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, s'est déclaré "attristé" par le nombre des victimes provoquées par le sévère tremblement de terre et glissements de terrain qui se sont produits hier en Afghanistan.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a déjà dépêché deux hélicoptères dans les zones touchées pour évaluer les dégâts, et prévoit l'acheminement de quelque 22 tonnes de vivres par la route. Le séisme, d'une puissance de 7,2 sur l'échelle de Richter, a eu comme épicentre la région de Hindu Kush.

En outre, le Fonds de l'ONU en matière de population (FNUAP) a annoncé aujourd'hui le début d'une opération aérienne destinée à fournir une aide d'urgence aux femmes et jeunes filles en Afghanistan. L'objectif de ce programme est de faciliter l'accès des femmes afghanes aux soins d'hygiène sexuelle et de réduire les taux anormalement élevés de mortalité maternelle dans le pays, qui est actuellement de l'ordre de 1.700 décès pour 100.000 naissances. Les quatre avions affrétés transporteront quelque trois cliniques d'accouchement mobiles.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.