Le secrétaire général attire l'attention sur les mauvais traitements subis par les personnes âgées

26 février 2002

Les sévices d'ordre sexuel et affectif affligées aux personnes âgées et leur exploitation sur le plan financier sont largement ignorées, car étant souvent le fait des membres de leurs familles, déplore le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, dans un rapport publié ce matin sur la question.

Le secrétaire général souligne par conséquent la nécessité d'une action au niveau international destinée à combattre ces graves violations des droits de l'homme, dont le nombre est en hausse.

C'est ainsi qu'aux Etats Unies il y aurait eu une augmentation de l'ordre de 150% des incidents impliquant des personnes âgées entre 1986 et 1996. Des études semblables en Australie, au Canada et au Royaume-Uni indiquent que de trois à 10% des personnes âgées de ces pays se sont plaintes d'avoir été victimes de mauvais traitements ou même sévices.

Le rapport du secrétaire général intervient à la veille de la tenue du second Sommet mondial sur le vieillissement, qui se déroulera du 8 au 12 avril en Espagne.

Le document a été présenté ce matin lors d'une conférence de presse à New York par la responsable du secteur de l'ONU chargé des question d'insertion sociale, Odile Frank.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.