Kofi Annan se dit préoccupé par la rupture du consensus politique au Togo

13 février 2002

Le Secrétaire général des Nations Unies,M. Kofi Annan, a exprimé ses inquiétudes au sujet de la préparation des élections législatives au Togo lors d'une rencontre avec le Ministre des affaires étrangères de ce pays.

Dans une déclaration rendue publique hier soir par le porte-parole du Secrétaire général, M. Fred Eckhard, M. Annan s'est dit préoccupé par l'enlisement du processus électoral et la rupture du consensus politique au Togo. De l'avis du Secrétaire général, « la modification unilatérale du Code électoral par le Gouvernement n'est pas de nature

à créer les conditions propices à la tenue des prochaines élections ».

Il a également appelé l'ensemble des parties togolaises concernées à éviter toute action susceptible de rompre la paix sociale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.