Un prêtre rwandais se rend au Tribunal pénal international de l'ONU

Un prêtre rwandais se rend au Tribunal pénal international de l'ONU

media:entermedia_image:1a459ce8-fb27-4630-8989-c6093e3b0169
Le Père Athanase Seromba, l'ex-prêtre catholique de la paroisse de Nyange, au Rwanda, s'est rendu hier volontairement aux autorités tanzaniennes qui l'ont immédiatement remis aux représentants du Tribunal pénal international de l'ONU pour le Rwanda, qui siège à Arusha.

Revenu d'Italie où il vivait en exile, le Père Seromba est accusé de génocide et de crimes contre l'humanité au cours de la guerre civile qui a déchiré son pays en 1994. Il est notamment inculpé pour son rôle dans l'élimination physique de plusieurs milliers d'habitants Tutsi de la commune de Kivumu, qui ont été tués lorsque l'église de Nyange où ils s'étaient réfugiés a été rasée par les hommes du prêtre.