L'ONU s'inquiète du passage d'une loi restrictive sur les médias au Zimbabwe

4 février 2002

Le Rapporteur spécial sur les droits à la liberté d'opinion et d'expression auprès de la Commission de l'ONU pour les droits de l'homme, Abid Hussain, a exprimé sa profonde préoccupation devant le passage par le Parlement zimbabwéen le 1 février d'un texte qui a pour but de restreindre la liberté des médias dans ce pays.

Au terme du texte adopté, seuls les journalistes accrédités par la Commission officielle des médias seront autorisés à travailler dans le pays. En outre, les correspondants étrangers seront interdits de résidence au Zimbabwe et n'auront droit qu'à des visites limitées sur place. "Ces dispositions sont contraires à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme", a souligné M. Hussain dans un message aux autorités de Harare, leur demandant de revenir sur ces dispositions.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.