Afghanistan: l'ONU affirme que la détérioration de la situation dans l'est du pays provoque la fuite des civils

4 janvier 2002

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a affirmé aujourd'hui que la détérioration des conditions dans l'est de l'Afghanistan avait contribué à des mouvements massifs de population vers le Pakistan. "Selon nos informations, plusieurs milliers d'Afghans sont massés dans la zone frontalière de Kurram pour tenter de gagner le Pakistan", a déclaré un porte-parole du HCR.

Par ailleurs, l'agence humanitaire signale la présence d'environ 3.000 Afghans au point de passage de Chaman, qui attendent depuis plusieurs jours dans le no man's land entre les deux pays l'autorisation de franchir la frontière pakistanaise.

Pour sa part, le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé qu'il commencerait lundi les opérations de distribution alimentaire à quelque 250.000 Afghans vulnérables de la ville de Hérat. Cette distribution se fait à la suite d'une enquête menée sur les besoins alimentaires des habitants par une équipe entièrement féminine.

De son côté, l'Agence de l'ONU pour l'enfance (UNICEF) et ses associés commencent à fournir du matériel scolaire de base à quelque 1,2 million d'enfants en prévision de l'ouverture de l'année scolaire prévue le 21 mars prochain.

Sur le plan politique, le représentant spécial de l'ONU pour l'Afghansitan, Lakhdar Brahimi, a eu des consultations aujourd'hui à Kaboul avec tous les membres de la communauté diplomatique accrédités dans la capitale afghane.

M. Brahimi a souligné à cette occasion l'importance qu'attachait l'ONU à la constitution, le 22 janvier, d'une commission indépendante spéciale chargée de réunir d'urgence une Jirga Loya, qui est l'assemblée traditionnelle des chefs afghans.

M. Brahimi a réitéré qu'une telle assemblée devait représenter le plus large éventail possible des tendances politiques du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.