James Lemoyne: le rôle de l'ONU dans le conflit colombien a été de proposer ses bons offices

28 janvier 2002

Le représentant adjoint de l'ONU pour la Colombie, James Lemoyne, a précisé aujourd'hui lors d'une conférence de presse aux Nations unies que le rôle de l'Organisation dans le conflit colombien a été et reste les bons offices du secrétaire général.

Cela consiste à faciliter les contacts et à maintenir les consultations entre les parties sans "aucune obligation", a-t-il dit. M. Lemoyne a souligné que les récentes négociations entre les autorités et les rebelles des Forces armées de libération de la Colombie (FARC) avaient abouti à un engagement des parties pour tenter de régler d'ici au 7 avril des questions complexes comme la fin des hostilités et la réduction de la violence contre les populations civiles. De gros progrès pourraient être réalisés dans tous ces domaines, même si tout ne pourra par être résolu avant cette échéance, a souligné M. Lemoyne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.