Le travail humanitaire de l'ONU se poursuit en Afghanistan et dans la région

3 janvier 2002

L'Agence de l'ONU aux réfugiés (HCR) a annoncé aujourd'hui qu'elle a transféré un millier de réfugiés afghans dans des camps d'accueil du Pakistan.

Ces réfugiés font partie d'un groupe d'environ 5 000 Afghans qui ont franchi la frontière pakistanaise pour fuir les bombardements aériens de la coalition. Certains réfugiés étaient sur les routes depuis trois semaines.

Selon le HCR, l'afflux des réfugiés afghans au Pakistan s'arrêtera le jour où l'aide humanitaire pourra leur être fournie sur place. Cela n'est toutefois pas possible à l'heure actuelle en raison de la précarité de la situation sécuritaire dans le sud de l'Afghanistan, regrette le HCR.

Néanmoins, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé les premiers retours de son personnel international à Kaboul, alors que l'UNICEF et UN-Habitat précisent que leurs bureaux de Bamiyan rouvriront prochainement.

Sur le plan diplomatique, le représentant spécial de l'ONU pour l'Afghanistan, Lakhdar Brahimi, s'est entretenu aujourd'hui à Kaboul avec un certain nombre de ministres du cabinet provisoire afghan et réitéré son appel à l'aide de la communauté internationale en matière sanitaire, la situation dans ce domaine étant "désespérée" en Afghanistan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.