Coronavirus, urgence de santé internationale : couverture d’ONU Info
L'épidémie a été signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019

Cette page rassemble les informations et conseils de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des Nations Unies concernant l'épidémie actuelle de nouveau coronavirus (2019-nCoV) qui a été signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019.

Consultez cette page pour des mises à jour quotidiennes. L'OMS travaille en étroite collaboration avec des experts mondiaux, les gouvernements et ses partenaires pour élargir rapidement les connaissances scientifiques sur ce nouveau virus, suivre sa propagation et sa virulence et fournir des conseils aux pays et aux personnes sur les mesures à prendre pour protéger la santé et prévenir la contamination.

En Iraq, le gouvernement fait face à « de multiples tempêtes »

L’envoyée de l’ONU en Iraq a rappelé mercredi aux membres du Conseil de sécurité des Nations Unies les nombreux défis auxquels est confronté le pays du Moyen-Orient, notamment le coronavirus et l’augmentation de la pauvreté.

L’État de Rakhine comptabilise près du quart des cas de Covid-19 au Myanmar

Les Nations Unies suivent avec préoccupation la récente hausse du nombre des cas de Covid-19 dans l’État de Rakhine, au Myanmar.

Face à la pandémie de Covid-19, il est urgent pour les pays africains d’avoir des systèmes de santé plus solides (OMS)

Face à la menace posée par la pandémie du nouveau coronavirus, les pays africains appellent à œuvrer pour des systèmes de santé plus solides alors que le continent lutte toujours contre la maladie.

L'économie numérique peut permettre aux citoyens de contrôler le financement du développement durable (ONU)

Un groupe de travail des Nations Unies, créé pour examiner les risques et les avantages de l'économie numérique, a conclu qu'elle pourrait avoir un impact transformationnel sur le développement durable et responsabiliser les citoyens, à la fois en tant que contribuables et investisseurs.

L’ONU contrainte de réduire son aide à des millions de réfugiés en Afrique de l’Est

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a été forcé de revoir à la baisse son assistance à des millions de réfugiés à cause d’un manque de financement et d’un épuisement des ressources liés à la pandémie de Covid-19.