Coronavirus, urgence de santé internationale : couverture d’ONU Info
L'épidémie a été signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019

Cette page rassemble les informations et conseils de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des Nations Unies concernant l'épidémie actuelle de nouveau coronavirus (2019-nCoV) qui a été signalée pour la première fois à Wuhan, en Chine, le 31 décembre 2019.

Consultez cette page pour des mises à jour quotidiennes. L'OMS travaille en étroite collaboration avec des experts mondiaux, les gouvernements et ses partenaires pour élargir rapidement les connaissances scientifiques sur ce nouveau virus, suivre sa propagation et sa virulence et fournir des conseils aux pays et aux personnes sur les mesures à prendre pour protéger la santé et prévenir la contamination.

Face au coronavirus, des femmes dirigeantes se mobilisent en faveur des plus vulnérables

Plusieurs femmes dirigeantes dans divers domaines de la société ont lancé un appel à protéger les vies et les moyens de subsistance alors que des centaines de millions de personnes à travers le monde sont touchées dans leur quotidien par la pandémie de Covid-19.

Covid-19 : des experts demandent la libération de migrants des centres de détention aux États-Unis

Afin de contrer la menace d’une épidémie de coronavirus, des experts indépendants de l’ONU ont demandé lundi la libération de migrants des centres de détention à haut risque aux États-Unis.

Pour l’OMS, il reste un long chemin à parcourir dans le combat contre le Covid-19

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé lundi à Genève que « la pandémie de Covid-19 est loin d’être terminée » et qu’il reste « un long chemin à parcourir » dans ce combat. 

Le Covid-19 ne pouvait arriver à un pire moment pour les communautés vulnérables d’Afrique de l’Ouest (FAO)

ENTRETIEN avec Coumba Sow, Coordinatrice de l’équipe de résilience pour l’Afrique de l’Ouest, au sein de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO)

 

Covid-19 : l’ONU plaide pour le respect de l’Etat de droit afin d'éviter une catastrophe des droits de l’homme

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, a appelé lundi  les pays à respecter l’Etat de droit en dépit du coronavirus, en limitant notamment dans le temps les mesures exceptionnelles qui ont été prises.