Filtrer par:

Plus d'infos

La zone inondée d'un village de la province du Sindh, au Pakistan.
© UNICEF/Asad Zaidi

Pakistan : pour éviter une 2e vague de morts, l'ONU relève son appel de fonds à 816 millions de dollars

Craignant une « deuxième vague de morts et de destructions » au Pakistan, à la suite d'inondations catastrophiques depuis juin qui ont submergé un tiers du pays, les organisations humanitaires de l'ONU ont augmenté mardi leur demande de financement de 160 millions de dollars à 816 millions de dollars.

Une jeune fille devant sa maison dans un camp de personnes déplacées au Myanmar.
© UNICEF/Minzayar Oo

Myanmar : les hostilités continuent de mettre en danger la vie et le bien-être des civils, selon l'ONU

Les agences humanitaires des Nations Unies ont exprimé, mardi, leurs préoccupations sur les hostilités en cours au Myanmar qui continuent « de mettre en danger la vie et le bien-être des civils » alors que plus de 1,3 million de personnes sont toujours déplacées dans ce pays de l’Asie du Sud-Est.

Une fillette âgée d'un an est traitée pour malnutrition dans une clinique financée par l'ONU à Dolow en Somalie.
© WFP/Samantha Reinders

Somalie : forte hausse des admissions d’enfants malnutris dans le centre du pays - OCHA

Alors qu’après plusieurs périodes de sécheresse en Somalie, la famine guette et plus de 500.000 enfants souffrent déjà de malnutrition sévère, les centres de nutrition constatent une hausse des admissions des enfants souffrant de malnutrition dans ce pays de la Corne de l’Afrique, ont alerté mardi les Nations Unies.

Un quartier inondé d'Antananarive, à Madagascar.
© UNICEF/Rindra Ramasomanana

La lutte contre le changement climatique est une question de vie et de mort, rappelle le chef de l’ONU

Alors que se tient, lundi et mardi, à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), une réunion préparatoire à la prochaine Conférence des Nations Unies sur le climat, la COP27, le chef de l’ONU a exhorté les nations développées à redoubler d’efforts pour combattre le changement climatique et aider les nations les plus vulnérables. 

Des personnes déplacées par le conflit au Tigré sont rassemblées sur un site dans la région d'Afar, en Ethiopie.
© UNHCR/Alessandro Pasta

Éthiopie : les femmes exposées à la traite des êtres humains au Tigré, en Afar et Amhara

Les femmes et les jeunes filles des régions du Tigré, de l’Afar et de l’Amhar sont de plus en plus vulnérables aux enlèvements et à la traite à des fins d’exploitation sexuelle lorsqu’elles fuient le conflit dans le nord de l’Éthiopie, ont averti lundi des experts des Nations Unies, relevant que ces provinces sont à un « moment critique pour renforcer la lutte contre la traite ».