Plus d'infos

RDC : les offensives du M23 ont un impact majeur sur les civils qu’ils tuent et forcent à fuir (ONU)

La situation sécuritaire dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) s’est détériorée depuis le mois de mars, en raison notamment de l’intensification des attaques du Mouvement du 23 mars (M23) contre la population civile, les forces de sécurité nationales et les Casques bleus, a souligné Bintou Keita, Représentante spéciale du Secrétaire général en RDC, devant le Conseil de sécurité ce mercredi. 

Le monde de nouveau en voie d’urbanisation rapide, selon l’ONU

L'urbanisation rapide n'a été que temporairement retardée par la pandémie de COVID-19, selon un nouveau rapport produit par ONU-Habitat, qui prévoit que la population urbaine mondiale augmentera de quelque 2,2 milliards de personnes d'ici 2050.

Myanmar : la crise fait payer un lourd tribut aux enfants

Le temps presse pour sauver la génération sinistrée du Myanmar, a averti mercredi le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies, qui a exhorté la communauté internationale à prendre rapidement des mesures pour protéger les enfants de ce pays d’Asie du Sud-Est.

Répression sévère au Bélarus visant les manifestants contre la guerre en Ukraine

Dans l’ombre de la guerre en Ukraine, la répression continue au Bélarus. Pressions, harcèlement, intimidations et menaces sont employés contre les organisations de la société civile et les médias indépendants, a alerté mercredi une experte indépendante onusienne. 

Corne de l’Afrique : hausse des mariages d’enfants alors que la crise de la sécheresse s’intensifie

Dans la Corne de l’Afrique, des filles âgées d’à peine douze ans sont contraintes de se marier et de subir des mutilations génitales féminines (MGF) à des « taux alarmants », alors que la sécheresse la plus grave depuis quarante ans pousse les familles au bord du gouffre, a mis en garde mercredi le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Lutte contre l’impunité au Burundi : en progrès mais du travail reste à faire, selon un expert

Les « efforts notables observés » ces derniers mois ne doivent pas faire oublier l’ampleur des chantiers de la lutte contre l’impunité au Burundi, a décrit mercredi le nouvel expert indépendant onusien lors de sa première présentation orale devant le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Aucune crise des réfugiés ne doit être oubliée, plaide le HCR

De nombreuses crises de réfugiés à travers le monde sont négligées, ce qui se traduit par un manque de financement pour assister ces personnes dans le besoin. Dans ce contexte, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) appelle « à ne pas oublier les crises les moins visibles à travers le monde ».

Conseil de sécurité : l'ONU se désespère du sort des civils en Ukraine

A court de mots pour décrire « l'absurdité, la futilité et la cruauté de cette guerre », la Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques de l’ONU Rosemary DiCarlo est revenue sur la frappe qui a détruit lundi un supermarché dans une ville ukrainienne éloignée du front, occasionnant de nombreuses victimes, lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité réclamée par l’Ukraine.  

L'économie bleue durable est essentielle pour les petits pays et les populations côtières

Les moyens de subsistance d'environ 40% de la population mondiale se trouvant sur une côte ou à proximité, la deuxième journée de la Conférence des Nations Unies sur les océans, qui se déroule actuellement à Lisbonne, a été consacrée au renforcement des économies durables fondées sur l'océan et à la gestion des écosystèmes côtiers.

Myanmar : plus de quatre millions d’enfants privés d’éducation depuis deux ans - OCHA

Plus de quatre millions d’enfants, soit la moitié des enfants en âge d’être scolarisés au Myanmar, n’ont pas pu aller à l'école pendant deux années entières, a regretté mardi le Bureau humanitaire des Nations Unies. La situation les expose à un « risque beaucoup plus élevé de mécanismes d’adaptation délétères tels que le travail des enfants, la traite et le mariage précoce ».