Plus d'infos

Haïti : la MINUSTAH enquête sur des accusations d'abus commis par des casques bleus

La Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) indique aujourd'hui avoir été saisie d'allégations mettant en cause certains casques bleus lors d'incidents survenus le 31 octobre 2005 à l'usine Larco et aux alentours, dans la zone de Sarthe/Cazeau, dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Le Conseil de sécurité condamne les propos révisionnistes du président iranien

« Les membres du Conseil des sécurité condamnent les remarques concernant Israël et niant l'Holocauste attribuées à Mahmoud Ahmadinejad, président de la République islamique d'Iran », a déclaré aujourd'hui à la presse le président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, le représentant du Royaume-Uni Emyr Jones Parry.

Le HCR, l'UNICEF et le PAM appellent à la protection des dons alimentaires dans les négociations sur la libéralisation du commerce

Les directeurs de trois des plus importantes agences des Nations Unies - HCR, UNICEF et PAM - ont appelé aujourd'hui les négociateurs à l'OMC à protéger les dons alimentaires effectués par l'intermédiaire des Nations Unies afin de répondre aux urgences humanitaires et de nourrir les populations vulnérables, face à une proposition visant à interdire les dons en nature.

Iraq : le Secrétaire général consterné par la récente vague d'enlèvements

Le Secrétaire général a exprimé aujourd'hui sa consternation face à la récente vague d'enlèvements en Iraq, se déclarant extrêmement préoccupé par le sort de tous les Iraquiens et civils étrangers kidnappés, notamment le groupe de quatre otages étrangers dont la vie est menacée.

Ethiopie/Erythrée : le chef des opérations de maintien de la paix envoyé en mission d'évaluation

Le Secrétaire général a décidé d'envoyer le chef du département des opérations de maintien de la paix, Jean-Marie Guéhenno ainsi que le Conseiller militaire de l'ONU, le général Randir Kumar Mehta, en Ethiopie et en Erythrée, afin d'évaluer la situation sur le terrain après que l'Erythrée a exigé le départ de tout le personnel occidental de la Mission de l'ONU.

Assemblée générale : le Secrétaire général salue l'adoption du Protocole sur la protection du personnel des Nations Unies

Le Secrétaire général a salué aujourd'hui l'adoption par l'Assemblée générale d'une résolution adoptant le texte final du Protocole facultatif à la Convention sur la sécurité du personnel des Nations Unies et du personnel associé, qui étend la protection à toutes les opérations humanitaires et de développement de l'ONU.

Zimbabwe : l'ONU passe une série d'accords avec le gouvernement pour remédier à la crise humanitaire

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, Jan Egeland, qui revient d'une mission au Zimbabwe, a annoncé aujourd'hui qu'il avait passé une série d'accords avec le président Robert Mugabe pour tenter de faire face à « une situation humanitaire extrêmement grave » dans un pays ravagé par l'épidémie du sida et l'insécurité alimentaire.

Journée des droits de l'homme : l'interdiction de la torture ne souffre pas d'exception, rappelle Kofi Annan

Si la menace du terrorisme est bel est bien réelle, elle ne justifie jamais que l'on utilise ses méthodes, a rappelé le Secrétaire général dans un message pour la Journée internationale des droits de l'Homme dans lequel il rappelle l'impératif catégorique de l'interdiction absolue de la torture, elle-même instrument de terreur.

Le Cristal-Rouge, nouvel emblème humanitaire non-confessionnel

Le Secrétaire général a salué l'adoption par les États signataires des Conventions de Genève du Cristal-Rouge, un emblème humanitaire non confessionnel, qui s'ajouterait à ceux de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, souhaitant que le Magen David Adom israélien puisse bientôt les rejoindre, tout comme le Croissant-Rouge palestinien.

Le Secrétaire général de nouveau gravement préoccupé par la détérioration de la situation au Darfour

Gravement préoccupé par la détérioration de la situation au Darfour, en proie à un conflit depuis plus de trois ans qui a provoqué le déplacement de plus de 2 millions de personnes, le Secrétaire général a demandé à nouveau, aujourd'hui, à toutes les parties de respecter leurs accords ainsi que les dispositions du droit international humanitaire.