Plus d'infos

Rapport Mehlis : les efforts pour obtenir la coopération de la Syrie commencent à porter leurs fruits, commente Kofi Annan

Dans une lettre accompagnant le rapport Mehlis, transmis aujourd'hui au Conseil de sécurité, le Secrétaire général a relevé que les efforts de la Commission d'enquête pour obtenir la coopération des autorités syriennes ne commençaient à porter leurs fruits que depuis récemment.

Kofi Annan condamne l'assassinat de Gibrane Tueni, "défenseur infatigable d'un Liban souverain"

« Choqué » et « consterné », le Secrétaire général a condamné aujourd'hui « fermement » l'assassinat de Gibrane Tueni, « défenseur infatigable d'un Liban souverain et d'une presse libre », alors qu'il remettait au Conseil de sécurité le deuxième rapport de la Commission Mehlis qui enquête sur l'assassinat de l'ex-Premier ministre libanais Rafic Hariri.

Myanmar : Kofi Annan salue la décision de l'ANASE visant à "accélérer" la démocratie dans le pays

Le Secrétaire général a salué aujourd'hui l'appel que l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ANASE) a lancé lors de son 11e sommet, qui s'est tenu à Kuala Lumpur, visant à ce que « le Myanmar 'accélère' à la fois sa réforme politique et la libération des prisonniers politiques, y compris Daw Aung San Suu Kyi ».

Le Conseil de sécurité condamne l'attentat du député libanais Gebrane Tueni

Le Conseil de sécurité a condamné aujourd'hui l'assassinat du député et journaliste libanais Gebrane Tueni, connu pour ses positions anti-syriennes, après avoir reçu le deuxième rapport Mehlis qui rend compte des progrès de la Commission d'enquête sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri.

Liban/Syrie : une résolution pourrait être adoptée mercredi par le Conseil de sécurité

Dans une déclaration à la presse, le président du Conseil de sécurité a fait savoir aujourd'hui qu'un projet de résolution serait mis sur la table demain, après l'audition de Detlev Mehlis qui doit se prononcer notamment sur le degré de coopération des autorités syriennes dans l'enquête qu'il dirige sur l'assassinat de l'ex-Premier ministre libanais.

Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité salue la nomination de Charles Konan Banny au poste de Premier ministre

Après le Secrétaire général, le Conseil de sécurité s'est félicité aujourd'hui, dans une déclaration présidentielle, de la nomination de Charles Konan Banny au poste de Premier ministre de la Côte d'Ivoire et a rendu hommage aux efforts « déterminants » des présidents Olusegun Obasanjo (Nigeria), Thabo Mbeki (Afrique du Sud) et Mamadou Tandja (Niger).

Kofi Annan condamne les déclarations du président iranien niant l'Holocauste et appelant à déplacer Israël du Moyen-Orient en Europe

Kofi Annan s'est déclaré choqué par les remarques attribuées au président de la République islamique d'Iran, Mahmoud Ahmadinejad, dans lesquelles il a douté de la réalité de l'Holocauste et suggéré que l'État d'Israël soit déplacé du Moyen-Orient en Europe.

La FAO préconise des mesures d'incitation pour freiner déforestation et changement climatique

Rappelant que deux millions de tonnes de carbone pénètrent dans l'atmosphère chaque année à cause de la déforestation, l'agence des Nations Unies pour l'agriculture a préconisé aujourd'hui, à la conférence de Montréal, l'adoption de programmes d'incitations financières pour freiner la déforestation dans le monde en développement.

Conflit en Colombie : le HCR préoccupé par la disparition de communautés indigènes

Rappelant que le conflit armé en Colombie avait gravement affecté un million indigènes dans le pays, l'agence des Nations Unies s'est déclarée, aujourd'hui, préoccupée de la disparition de communautés entières après qu'elles ont été contraintes de fuir leur territoire traditionnel, à l'occasion de la publication d'une étude qui donne pour la première fois des chiffres détaillés.

Protection des civils dans les conflits armés : Jan Egeland appelle le Conseil de sécurité à une action plus ferme

Déplorant une augmentation inquiétante des incidents contre le personnel des Nations Unies au cours des 12 derniers mois, le responsable des affaires humanitaires de l'ONU a appelé aujourd'hui le Conseil de sécurité à agir plus fermement, pour régler notamment les crises en Ouganda, au Soudan et en RDC, trois pays où sont concentrés 50% des 23 millions de personnes déplacées dans le monde.