Plus d'infos

Un responsable de l'ONU craint les effets de la chute des revenus pétroliers iraquiens sur la situation humanitaire du pays

Rappelant que les revenus pétroliers de l'Irak servent à financer l'achat de secours humanitaires destinés à la population, un responsable du programme onusien «pétrole contre nourriture» s'est dit très inquiet des conséquences possibles de la chute actuelle des ventes de pétrole iraquien.

Kofi Annan estime que les Pays les moins avancés doivent être des acteurs du changement, plutôt que des bénéficiaires

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, estime que la tâche la plus importante à l'égard des Pays les moins avancés (PMA), est de renforcer leurs capacités, tant humaines qu'institutionnelles, afin que les populations des PMA puissent saisir les occasions offertes par le Programme d'action de Bruxelles (sur les PMA, adopté par l'ONU l'an dernier), et devenir les acteurs du changement au lieu d'en être seulement les bénéficiaires.

Le secrétaire général lance un appel pressant à des progrès réels vers la paix au Moyen-Orient

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, exhorte la communauté internationale à intensifier ses efforts pour ramener la paix au Moyen-Orient et ce, sur la base d'une vision commune selon laquelle Israël et la Palestine existeraient avec des frontières sûres et reconnues.

Le Haut Commissaire de l'ONU, bouleversé à la suite d'une attaque rebelle contre un camp de réfugiés en Ouganda

Le Haut Commissaire de l'ONU pour les réfugiés, Ruud Lubbers, s'est dit «bouleversé» par les informations faisant état d'une nouvelle attaque rebelle contre un camp en Ouganda, qui était habité par des dizaines de milliers de réfugiés soudanais. Cette attaque survient alors que les responsables du Haut Commissariat (HCR) s'efforçaient tant bien que mal de trouver des solutions aux problèmes de sécurité du camp, avec des responsables du Gouvernement ougandais.

Le Comité pour l'élimination de la discrimination raciale examinera la performance de plusieurs pays

Le Comité pour l'élimination de la discrimination raciale a ouvert aujourd'hui à Genève sa soixante-et-unième session, au cours de laquelle il examinera la performance de plusieurs États Parties à la Convention internationale sur l'élimination de la discrimination raciale.

Kofi Annan confirme que l'ONU répondra à la lettre de l'Irak sur un retour possible des inspecteurs en désarmement

Après s'être entretenu avec les Membres du Conseil de sécurité concernant une lettre récente de l'Irak relative à un retour possible des inspecteurs en désarmement dans ce pays, le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a confirmé aujourd'hui que l'ONU allait répondre à cette lettre. Mais il a insisté pour que les autorités iraquiennes se conforment aux résolutions du Conseil de sécurité.

Un rapport de l'ONU révèle que les dépenses militaires ont atteint près de 840 milliards de dollars en 2001

La dernière édition du rapport annuel de l'ONU sur le désarmement révèle que les dépenses militaires ont continué d'augmenter dans le monde, atteignant 839 milliards de dollars en 2001, ce qui représente 137 dollars par habitant et 2,6 pour cent du produit national brut de l'ensemble des pays.

Invoquant le manque de coopération du Rwanda, le Tribunal pénal international demande au Conseil de sécurité de l'ONU d'intervenir

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) demande au Conseil de sécurité de l'ONU d'intervenir auprès du Gouvernement rwandais pour l'inciter à mieux coopérer avec le Tribunal et son procureur général. Selon le TPIR, des procès ont été retardés en raison de l'émission tardive par les autorités rwandaises de documents de voyage permettant à des témoins d'y prendre part.

Préoccupée par l'insécurité, l'Agence de l'ONU pour les réfugiés suspend ses activités en Géorgie

L'Agence de l'ONU pour les réfugiés a annoncé la suspension temporaire de ses opérations en faveur de 3 800 réfugiés tchétchènes se trouvant dans la vallée du Pankisi, en Géorgie. Cette décision a été prise par l'Agence à la suite d'une demande en ce sens des autorités géorgiennes.

Une Agence de l'ONU craint que la sécheresse aggrave considérablement la crise alimentaire en Éthiopie

En raison de la sécheresse qui sévit actuellement, deux millions de personnes supplémentaires, vivant au sud, à l'est et au nord du pays, risquent de venir bientôt grossir les rangs des deux millions d'Éthiopiens qui dépendent déjà de l'aide alimentaire, a indiqué aujourd'hui l'Agence de l'ONU qui lutte en première ligne contre la faim.