Plus d'infos

Haïti : l’ONU solidaire du peuple haïtien après le séisme et le passage de la tempête Grace

« Vous n'êtes pas seuls. Nous serons à vos côtés et vous soutiendrons à chaque étape de la sortie de cette crise », a déclaré mardi le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’adressant au peuple haïtien à la suite du séisme de 7,2 sur l’échelle de Richter qui a frappé Haïti samedi et du passage de la tempête Grace.

Haïti : après le séisme, les humanitaires s’activent alors qu'une tempête tropicale menace

Alors qu'Haïti se remet difficilement du tremblement de terre dévastateur d'une magnitude de 7,2 qui a frappé le pays samedi, faisant plus de 1.300 morts et 3.200 blessés, les Nations Unies préviennent que de nombreuses personnes risquent d'être touchées par la tempête tropicale Grace, qui devrait provoquer des pluies torrentielles, des inondations et des glissements de terrain entre lundi soir et mardi.

Afghanistan : l'ONU s'efforce d'apporter un appui à la population malgré la situation

Le conflit en Afghanistan s'est intensifié au cours des dernières semaines. Plus de 1.000 personnes ont été tuées ou blessées à la suite d'attaques aveugles contre des civils, notamment dans les provinces de Helmand, Kandahar et Herat, au cours du seul mois écoulé. 

Afghanistan : António Guterres exhorte les Talibans à cesser immédiatement leur offensive

Le Secrétaire général des Nations Unies a appelé vendredi les Talibans à « cesser immédiatement » leur offensive contre les forces gouvernementales afghanes et à revenir « en bonne foi » à la table des négociations, « dans l'intérêt de l'Afghanistan et de son peuple ».

Mali : le chef de l’ONU condamne un massacre de civils dans la région de Gao

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné fermement mercredi les attaques perpétrées contre des civils le 8 août dans la région de Gao au Mali, au cours desquelles au moins cinquante civils auraient été tués et plusieurs blessés.

À Beyrouth, l’UNESCO voue son soutien aux écoles et aux beaux-arts, sources d’espoir

Un an après les explosions meurtrières qui ont secoué Beyrouth, la Sous-Directrice générale de l'UNESCO pour l'éducation, Stefania Giannini, était de retour cette semaine dans la capitale libanaise pour témoigner sa solidarité avec son peuple et réfléchir aux résultats concrets obtenus par l'initiative Li Beirut, lancée au lendemain des explosions, plaçant l'éducation et la culture au cœur des efforts de reconstruction.

Beyrouth : un an après la double explosion, la communauté internationale promet 370 millions de dollars 

La Conférence internationale visant à renforcer le soutien au pays un an après la double explosion dévastatrice dans sa capitale, Beyrouth, représente une « occasion unique » de renouveler l'engagement envers le pays et d'empêcher une catastrophe humanitaire, a déclaré mercredi la Vice-Secrétaire générale adjointe des Nations Unies. 

Beyrouth : un an après, il importe de défendre les droits des victimes, estime Michelle Bachelet

Un an après les explosions dévastatrices dans le port de Beyrouth et alors que le pays connait une crise économique, politique et sanitaire due à la Covid-19, la Haut-Commissaire aux droits de l’homme exhorte les responsables libanais à défendre les droits des victimes et à rendre des comptes.

Victimes d’abus de la part des passeurs, les migrants sont également confrontés à une absence de justice (ONU)

Les migrants qui utilisent les réseaux de passeurs pour fuir leur pays d’origine sont souvent victimes de violence extrême, de torture, de viols ou d’enlèvements pendant leur transit ou en captivité. Mais malgré la gravité de ces infractions, peu d’actions pour y remédier sont engagées par les autorités nationales, indique une nouvelle étude publiée par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Service et sacrifice – Les Casques bleus ivoiriens au Mali engagés dans la quête pour la paix

Parmi les forces de maintien de la paix des Nations Unies, la MINUSMA, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali, est sans doute la plus fréquemment visée par les groupes armés terroristes qui sévissent au Sahel. Le contingent ivoirien basé à Tombouctou, au nord du pays, a hélas été victime d’une de ces attaques.