Plus d'infos

Syrie : de possibles crimes de guerre et crimes contre l’humanité lors des détentions arbitraires dans le conflit

Des dizaines de milliers de civils ont été arbitrairement détenus lors de disparitions forcées pendant les 10 ans de conflit dans le pays, a indiqué, lundi, dans un rapport, la Commission d’enquête de l’ONU pour la Syrie, qui note que certaines de ces violations sont des crimes de guerre.