Femmes

Cinq pays, dont le Niger et le Sénégal, s'attaquent aux obstacles au déploiement des femmes dans les opérations de paix

Le Libéria, le Mexique, le Niger, le Sénégal et le Sierra Leone sont les les cinq premiers bénéficiaires d'un soutien financier du Fonds de l'Initiative Elsie pour l'augmentation de la participation des femmes militaires et policières dans les opérations de paix, a annoncé le fonds d'affectation spéciale des Nations Unies lors d'une réunion au niveau ministériel mercredi.

Forum Génération égalité : 5 étapes essentielles pour créer un monde plus égalitaire 

Le Secrétaire général des Nations Unies a appelé à redonner de l’énergie à la quête « pour créer un monde plus égalitaire, plus juste et plus durable, dans lequel tous les individus peuvent réaliser leurs droits fondamentaux sans discrimination et sans crainte », lors d'un discours au Forum Génération égalité qui a ouvert ses portes à Mexico lundi.

Ce 20 mars, on célèbre la langue française !

Tout le monde est invité à célébrer langue française, le 20 mars, à l’occasion de la Journée dédiée à cette langue officielle à l’ONU et de la Journée internationale de la Francophonie.

Plus d’un quart des parlementaires dans le monde sont des femmes, mais il faudrait encore 50 ans pour atteindre la parité

À la suite des élections tenues en 2020, la proportion de femmes parlementaires dans le monde a atteint un taux record de 25,5%, soit une augmentation de 0,6 point par rapport à 2019, selon la dernière édition du rapport de l’Union interparlementaire (UIP) intitulé Les femmes au parlement, publiée à l’occasion de la Journée internationale des femmes.

Un revenu minimum provisoire peut aider les femmes les plus pauvres à faire face aux conséquences de la pandémie (PNUD)

Un revenu minimum provisoire spécifiquement attribué à des centaines de millions de femmes des pays en développement pourrait endiguer la montée de la pauvreté affirme un nouveau rapport du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) publié jeudi à l’approche de la Journée internationale de la femme.

Deux millions de femmes et de filles de plus risquent de subir des mutilations génitales féminines à cause de la Covid-19

Deux millions de femmes et de filles pourraient subir des mutilations génitales féminines au cours de la prochaine décennie, en plus des 4 millions déjà à risque chaque année, parce que la Covid-19 oblige les écoles à fermer et perturbe les programmes qui contribuent à protéger les filles contre ces pratiques néfastes, ont averti les Nations Unies, à l’occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines, le 6 février.  

Covid-19 : neuf choses à savoir sur la menstruation et la pandémie

Les règles (ou menstruation) sont mal comprises et stigmatisées dans le monde entier et cela pourrait empirer avec la pandémie de Covid-19, ont averti jeudi le Fonds des Nations Unies pour la population et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance en cette Journée mondiale de la menstruation.  A cette occasion, l’UNICEF et l'UNFPA abordent neuf points sur les règles et la pandémie, en expliquant les mesures à prendre dans chaque cas.

Le sida demeure la première cause de mortalité chez les femmes en âge de procréer

Les fortes inégalités entre les hommes et les femmes continuent d’être la cause de la plus grande vulnérabilité de la population féminine face au VIH. C’est ce qu’indique un nouveau rapport d’ONUSIDA à deux jours de la Journée internationale des femmes, célébrée chaque année le 8 mars.

Davantage scolarisées, les filles restent toutefois confrontées aux violences et aux discriminations

Vingt-cinq ans après la conférence historique de Beijing sur les femmes, les filles vont davantage à l'école à travers le monde mais elles continuent de faire l’objet de violences et de discriminations, selon un rapport conjoint publié mercredi par le Fond des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), l'ONG Plan International et ONU-Femmes.

Mutilations génitales féminines : plus de 4 millions de filles menacées cette année, alerte l’ONU

Plus de 4 millions de filles risquent de subir des mutilations génitales féminines en 2020, ont alerté les Nations Unies jeudi à l’occasion de la Journée internationale de tolérance zéro à l’égard de ce fléau.