Paix et sécurité

Syrie : l’ONU demande à la Turquie de faire la lumière sur les crimes présumés perpétrés dans les zones sous son contrôle

Les violations des droits humains et les abus sont répandus dans les zones contrôlées par des groupes armés affiliés à la Turquie, a dénoncé vendredi la Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Michelle Bachelet. 

Burundi : la Commission d’enquête de l’ONU constate peu de progrès sur les droits de l’homme 

L’espoir suscité par l’élection d’un nouveau chef d’Etat au Burundi et l’avènement d’une « nouvelle ère sous la présidence d’Évariste Ndayishimiye » ne sont pas, pour le moment, synonymes de changements des réorientations politiques au Burundi, a affirmé jeudi la Commission d’enquête de l’ONU sur ce pays. 

En Syrie, aucun belligérant n’a « les mains propres », estime la Commission d’enquête de l’ONU

Aucune partie au conflit syrien n’a les « mains propres », a indiqué mardi la Commission d’enquête de l’ONU sur la Syrie, qui dénonce le fait que derrière les lignes de front et les gros titres, « les acteurs armés continuent de soumettre les civils à des abus horribles et de plus en plus ciblés ».

Afghanistan : les négociations à Doha offrent une occasion majeure de réaliser les aspirations à la paix (ONU)

Le chef de l’ONU a salué l’ouverture de pourparlers inter-afghans au Qatar le 12 septembreet réaffirmé l’appui des Nations Unies au processus.

Yémen : des experts dénoncent l’impunité pour les crimes commis par les belligérants

Après six années ininterrompues de conflit armé, toutes les parties continuent de ne montrer aucun respect pour le droit international ou la vie, la dignité et les droits des personnes au Yémen, a conclu ce mercredi le Groupe d’éminents experts internationaux et régionaux sur le Yémen, qui a publié ce mercredi à Genève son rapport intitulé « une pandémie d’impunité dans un pays torturé ».

RDC : plus de 24.000 personnes déplacées en un mois par divers conflits au Kasaï

La recrudescence de la violence au Kasaï, en République démocratique du Congo (RDC), pourrait provoquer de nouveaux déplacements massifs de population, a averti vendredi l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui plaide pour que l’on se concentre à nouveau sur cette province pour rétablir la paix et désamorcer les tensions.