Paix et sécurité

Le Conseil de sécurité tiendra une réunion privée, lundi prochain, avec le Président du Conseil iraquien

Le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé, après s'être brièvement consulté à ce sujet ce matin, qu'il tiendrait une réunion privée avec le Président du Conseil de gouvernement iraquien, Adnan Pachachi, le 19 janvier prochain. Ce même jour, le Secrétaire général de l'ONU a également prévu de rencontrer M. Pachachi ainsi que de hauts responsables américains pour se faire préciser le rôle envisagé pour l'ONU en Iraq.

La Guinée-Bissau veut devenir le premier pays d'Afrique à éliminer ses mines terrestres et recherche le financement nécessaire

La Guinée-Bissau veut devenir le premier pays d'Afrique, en situation d'après conflit, à se débarrasser de ses mines terrestres et munitions non explosées et cherche à financer un plan en trois ans d'un montant de 2,4 millions de dollars.

Lors de l'hommage au poète Robert Burns, Kofi Annan dénonce la persistance de l'islamophobie et de l'antisémitisme

Rendant hommage au poète écossais Robert Burns, « le poète des pauvres », Kofi Annan a exprimé l'inquiétude suscitée par un certain délitement des règles censées préserver la paix sous la poussée de la peur et des préjugés. Parmi ceux-ci, il en a désigné deux qui lui semblent particulièrement dangereux, l'islamophobie et l'antisémitisme, et a annoncé la tenue au siège de l'ONU de deux séminaires dont le premier, le 22 janvier, portera sur l'islamophobie, l'antisémitisme et le racisme.

Quelques centaines d'Afghans réfugiés à Bam quittent l'Iran

L'agence de l'ONU pour les réfugiés et le Gouvernement iranien ont aidé aujourd'hui 365 réfugiés afghans ayant survécu au tremblement de terre qui a détruit à 85% la ville iranienne de Bam, à retourner en Afghanistan.

Le Conseil de sécurité pourrait décider demain, lors de consultations à huis clos sur l'Iraq, de tenir une nouvelle réunion le 19 janvier prochain

Les membres du Conseil de sécurité décideront demain, lors de consultations à huis clos sur l'Iraq, de leur réponse à la demande effectuée par un ministre iraquien qui souhaite qu'une séance du Conseil consacrée à l'Iraq ait lieu le 19 janvier prochain, le jour même où le Secrétaire général a prévu de rencontrer le Président du Conseil de gouvernement iraquien et des hauts responsables de la Coalition.

Le Kosovo est en 2004 à la croisée des chemins et lui seul peut décider de la voie à choisir, a déclaré l'Envoyé de l'ONU

« Le Kosovo ne peut demeurer dans un vide politique. Nous sommes encore ici pour aider le Kosovo non pour le gêner. Notre but est de finir le travail entrepris pour trouver une solution à son futur statut et nous en aller », a déclaré aujourd'hui, à l'occasion de ses voeux de Nouvel An, le Représentant spécial de l'ONU.

Arrivée du nouvel Envoyé de l'ONU en Sierra Leone

Le nouveau Représentant spécial pour la Sierra Leone est arrivé à Freetown hier pour prendre la tête des opérations de l'ONU dans le pays.

R.D. du Congo : scènes de réconciliations entre Hémas et Lendus en Ituri

Même « s'il est vrai qu'en Ituri, les accords signés ont souvent été violés, les déclarations d'amitié des chefs de guerre souvent démenties par les combats, les espoirs souvent déçus », la Mission de l'ONU présente dans cette région du Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC) veut croire à l'atmosphère de réconciliation qui prévaut en ce début d'année 2004 dans certaines communautés de la région.

Désarmement : Kofi Annan accueille avec sa satisfaction les nouvelles décisions de la Libye

La décision de la Libye de ratifier deux traités, l'un interdisant les essais nucléaires, l'autre sur les armes chimiques sont « des contributions importantes aux efforts mondiaux visant à prévenir la prolifération et l'utilisation de ces deux types d'armes de destruction massive », a déclaré aujourd'hui le Secrétaire général de l'ONU.

Le Comité chargé de contrôler les sanctions contre Al-Qaida en manque d'informations de la part des Etats

Plus de la moitié des Etats membres de l'ONU n'ont pas encore remis leurs rapports sur les mesures qu'ils ont prises pour lutter contre Al-Qaida et les Taliban, ce qui ralentit sérieusement le travail du Comité chargé d'évaluer les actions entreprises, a indiqué ce matin son Président s'adressant au Conseil de sécurité.