Paix et sécurité

Attentat de Bagdad, 15 ans après : le meilleur hommage à rendre est de poursuivre notre travail (Guterres)

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a déposé vendredi une gerbe et s’est incliné devant le drapeau bleu de l’organisation retrouvé dans les décombres du siège de l’ONU à Bagdad détruit par une explosion il y a 15 ans. Il a réaffirmé sa détermination à améliorer la sécurité de tous les employés des Nations Unies, tout en reconnaissant que leur travail « ne sera jamais exempt de risques ».

Attentat de Bagdad, 15 ans après : l'ONU ne devrait jamais être une cible, soulignent les victimes

Le 19 août 2003, un kamikaze a fait exploser un camion rempli d’explosifs devant les bureaux des Nations Unies à Bagdad, la capitale iraquienne, tuant 22 personnes, dont Sergio Vieira de Mello, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et chef de la Mission des Nations Unies en Iraq.