Paix et sécurité

Sierra Leone : l'ONU poursuivra son assistance après la fin du mandat de la MINUSIL, le 31 décembre 2005

Marquant l'achèvement du mandat de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone, le 31 décembre, Kofi Annan a rendu hommage à ses nombreux succès. Rappelant que l'ONU resterait présente, il a engagé les Sierra-Léonais à profiter de cette occasion unique pour développer le pays.

Le Portugais Victor Da Silva nommé Représentant exécutif du Bureau intégré de l'ONU en Sierra Leone

Le Secrétaire général de l'ONU a nommé aujourd'hui Victor da Silva Angelo du Portugal au poste de Représentant exécutif du Bureau intégré des Nations Unies en Sierra Leone (BINUSIL). Le nouveau Représentant exécutif entrera en fonction le 1er janvier 2006.

Kofi Annan fait à l'ONU le bilan d'une année "particulièrement difficile"

Présentant aujourd'hui le bilan d'une année qualifiée de « particulièrement difficile », le Secrétaire général a appelé les Etats Membres, lors d'une conférence de presse à New York, à régler leurs divergences sur le budget, afin de progresser l'année prochaine sur la lutte contre la pauvreté et la maladie, la préservation de la paix et de la sécurité et la réforme de l'Organisation des Nations Unies.

Le Conseil de sécurité et l'Assemblée créent la Commission de consolidation de la paix, nouvel organe de l'ONU

Suite aux réformes décidées par les Etats Membres lors du sommet mondial, le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale ont adopté aujourd'hui une résolution décidant de créer une « Commission de consolidation de la paix », chargée d'aider les pays sortant d'un conflit à gérer leur transition et composée de 31 membres élus pour deux ans renouvelables.

La création d'une Commission de consolidation de la paix, un événement historique, selon le Secrétaire général

Le Secrétaire général s'est félicité aujourd'hui de l'adoption de la résolution « historique » créant une Commission de consolidation de la paix, nouvel organe consultatif intergouvernemental des Nations Unies et premier organe subsidiaire à la fois de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité, marquant « un tournant dans les efforts déployés pour gérer les difficiles transitions de la guerre vers la paix ».

Condamnant l'Erythrée, le Conseil de sécurité décide le redéploiement de la MINUEE en Ethiopie

Le Conseil de sécurité décidé aujourd'hui, en consultation avec le Secrétaire général, de redéployer temporairement de l'Érythrée vers l'Éthiopie les personnels civils et militaires de la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée (MINUEE), suite à la décision de l'Erythrée d'expulser certains membres - Américains, Canadiens, Russes et Européens - de la Mission.

Protection des civils dans les conflits armés : Jan Egeland appelle le Conseil de sécurité à une action plus ferme

Déplorant une augmentation inquiétante des incidents contre le personnel des Nations Unies au cours des 12 derniers mois, le responsable des affaires humanitaires de l'ONU a appelé aujourd'hui le Conseil de sécurité à agir plus fermement, pour régler notamment les crises en Ouganda, au Soudan et en RDC, trois pays où sont concentrés 50% des 23 millions de personnes déplacées dans le monde.

Le Conseil de sécurité condamne les propos révisionnistes du président iranien

« Les membres du Conseil des sécurité condamnent les remarques concernant Israël et niant l'Holocauste attribuées à Mahmoud Ahmadinejad, président de la République islamique d'Iran », a déclaré aujourd'hui à la presse le président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, le représentant du Royaume-Uni Emyr Jones Parry.

Côte d'Ivoire : Kofi Annan salue la nomination de Charles Konan Banny au poste de Premier ministre

Le Secrétaire général s'est félicité hier de la nomination de Charles Konan Banny au poste de Premier Ministre de la Côte d'Ivoire et a encouragé son gouvernement à mettre en oeuvre, avec le Groupe de travail international, la feuille de route pour la période de transition qui doit conduire à des élections présidentielles dans le courant de l'année prochaine.

Réforme des Nations Unies : le Secrétaire général en appelle à un "esprit de compromis"

Alors que deux mois et demi après le sommet de septembre les principaux projets adoptés dans leur principe restent bloqués dans leur mise en oeuvre, le Secrétaire général a appelé les principaux groupes et Etats chargés des négociations à faire preuve d'un esprit de compromis.