Paix et sécurité

Accord conclu entre l'Afrique du Sud, l'Angola et le HCR sur le retour volontaire des réfugiés Angolais

L'Afrique du Sud vient de signer un accord tripartite avec l'Angola et l'agence de l'ONU pour les réfugiés, le HCR, qui ouvre la voie au retour volontaire de plus de 12 000 Angolais vivant en exil dans ce pays.

Burundi : la misère risque de mettre en péril les progrès politiques, avertit Kofi Annan

Dans son dernier rapport, le Secrétaire général répertorie les progrès enregistrés au Burundi et dans la région au cours de l'année écoulée mais avertit que ces gains politiques pourraient être remis en cause par la misère à laquelle est confrontée une grande partie de la population.

Conseil de sécurité : Kofi Annan toujours en quête de demandes claires sur le rôle de l'ONU en Iraq

Deux jours après la capture de Saddam Hussein qu'il considère comme l'opportunité d'un nouveau départ, le Secrétaire général de l'ONU a réaffirmé la volonté de l'ONU d'aider les Iraquiens, au-delà du dispositif mis en place avec l'installation de la Mission de l'ONU en dehors du pays, mais a déclaré avoir besoin pour cela de demandes claires de la part des Iraquiens et de la coalition. Qui fait quoi et qui décide quoi, sont les questions auxquelles le Secrétaire général demande une réponse avant d'engager plus intensivement l'organisation en Iraq.

Un Ministre iraquien réclame une aide accrue pour son pays devenu « un pôle d'attraction » pour les terroristes

Pour le Ministre iraquien des affaires étrangères, qui s'exprimait ce matin devant le Conseil de sécurité de l'ONU, il est temps pour la communauté internationale de se mettre d'accord pour aider l'Iraq à un moment crucial de sa transition politique et pour l'ONU de revenir aider les Iraquiens sur place et non de l'extérieur du pays.

La nouvelle Commission présidée par Hans Blix, une initiative qui vient à point nommé, selon Kofi Annan

A l'occasion du lancement,aujourd'hui à Stockholm, de la Commission sur les armes de destruction massive, présidée par Hans Blix, l'ancien chef des inspecteurs de l'ONU en Iraq, le Secrétaire général de l'ONU a salué une initiative qui, a-t-il dit, vient à point nommé.

Le Conseil de sécurité crée un groupe de contrôle de l'embargo sur les armes en Somalie

La décision du Conseil de sécurité de créer un groupe chargé de contrôler l'embargo sur les armes en Somalie traduit sa volonté de mieux faire appliquer l'embargo mais aussi la conviction que son application et le processus de réconciliation nationale engagé dans le pays sont deux démarches complémentaires.

Un congrès sur le dialogue des civilisations, des religions et des cultures en Afrique de l'Ouest commence aujourd'hui au Nigeria

Une cinquantaine de responsables religieux venus de toute l'Afrique de l'Ouest se réunissent aujourd'hui et jusqu'au 17 décembre à Abuja, au Nigeria, pour un congrès international - organisé par le gouvernement du Nigeria avec l'appui de l'UNESCO, l'agence de l'ONU pour la culture - consacré au dialogue des civilisations, des religions et des cultures en Afrique de l'Ouest.

Vigilance bleue aux frontières pour la Mission de l'ONU en Sierra Leone

La Mission de l'ONU indique avoir multiplié ses patrouilles, qui opèrent actuellement 24 h sur 24 le long des frontières avec le Libéria et la Guinée, dans le cadre d'un plan d'urgence destiné à prévenir toute infiltration, alors que le désarmement a commencé au Libéria et que la mission dans ce pays s'apprête à accentuer son contrôle en particulier dans les zones frontalières.

Le désarmement va marquer une pause au Libéria pendant les fêtes

La Mission de l'ONU au Libéria vient d'annoncer que son programme de désarmement des anciens combattants sera suspendu mercredi prochain pour reprendre en janvier. Cette pause permettra d'améliorer les capacités d'accueil et de préparer le désarmement du LURD et du MODEL.

Réunion « cordiale » entre l'Ethiopie et l'Erythrée malgré l'absence d'accord sur le tracé de la frontière, indique la MINUEE

La réunion de la Commission de coordination militaire (CCM) qui rassemblait le Commandant de la force de l'ONU, des délégations éthiopienne et érythréenne ainsi qu'un représentant de l'Union africaine, s'est déroulée dans une « atmosphère cordiale », chacune des parties exprimant sa volonté de trouver une solution à l'impasse actuelle tout en préservant la stabilité au plan militaire, indique aujourd'hui la Mission de l'ONU en Ethiopie et en Erythrée. Le chef de la force de l'ONU a toutefois demandé aux deux pays d'éviter le plus possible de tenir des propos évoquant une reprise du conflit.