Paix et sécurité

Loya Jirga constitutionnelle : pour l'ONU, l'important c'est de surmonter ses différences autrement que par la voix des armes

L'important est que l'Afghanistan soit en train de changer et que les divergences d'opinion ne s'y règlent plus en faisant parler les armes, a souligné le porte-parole de l'ONU dans le pays, répondant à une question d'un journaliste à propos de l'intervention de la déléguée afghane à la Loya Jirga constitutionnelle s'exprimant contre la présence des commandants de factions armées.

Les audiences sur le mur israélien en territoire palestinien prévues en février par la Cour internationale

Le Tribunal de l'ONU a décidé de commencer le 24 février ses audiences publiques sur les implications légales de la construction par Israël d'une clôture de séparation en territoire occupé palestinien.

L'Agence de l'ONU pour l'énergie atomique se rend en Libye

Le directeur de l'AIEA, l'Agence internationale de l'énergie atomique, a annoncé aujourd'hui qu'il se rendrait très prochainement en Libye de façon à lancer le processus de vérification de ses activités nucléaires passées et en cours. Selon lui ces dernières révélations libyennes montrent qu'il faut inclure dans le règlement de la paix au Moyen-Orient la question de l'élimination des armes de destruction massive de la région.

Le Conseil de sécurité maintient son régime de sanctions au Libéria et cherche à limiter l'action de l'ancien régime

Prenant en compte les évolutions dans le pays, le Conseil de sécurité annule certaines des dispositions prises dans ses précédentes résolutions sur le Libéria pour les réintroduire en les ajustant, maintient pour finir les embargos sur le bois d'oeuvre, sur les diamants ou sur les armes et réclame aux Etats de refuser l'entrée des membres du gouvernement précédent ou de l'armée ayant gardé des liens avec l'ancien Président Taylor.

Conseil de sécurité : maintien de la Force de l'ONU dans le Golan pour une nouvelle période de 6 mois

Le Conseil de sécurité a décidé aujourd'hui à l'unanimité de proroger pour une nouvelle période de six mois, jusqu'au 30 juin 2004, le mandat de la FNUOD, la Force des Nations Unies chargée, depuis 1974, d'observer le dégagement du Golan par les forces syriennes et israéliennes.

Le Conseil de sécurité juge la situation humanitaire au Burundi "dramatique" et place toutes les parties face à leur responsabilité

Le Conseil de sécurité a exprimé aujourd'hui sa satisfaction à l'égard des avancées récentes survenues au Burundi mais exprime sa préoccupation à l'égard de la situation humanitaire "dramatique" et réaffirme sa détermination à appuyer les efforts des Burundais pour empêcher les actes de violence et les violations des droits de l'homme.

Le Conseil de sécurité fait le point sur les différents systèmes de sanctions qu'il a mis en place

Le Conseil de sécurité a entendu cet après-midi les rapports des présidents de cinq de ses Comités et Groupes de travail concernant la situation entre l'Iraq et le Koweït, la Somalie, le Rwanda, la Sierra Leone, une occasion pour les responsables de ces instances d'exposer les difficultés auxquelles se heurte l'application des sanctions et les questions qui se posent regardant leur efficacité.

Le témoignage du Général Clark devant le Tribunal de l'ONU décrit les liens de Slobodan Milosevic avec l'insurrection serbe en Bosnie

A propos du massacre de Srebrenica, « le Président Milosevic m'a regardé puis m'a dit 'j'ai averti Mladic qu'il ne devait pas faire cela mais il ne m'a pas écouté' », a déclaré le général Clark au Tribunal de l'ONU chargé de juger les crimes de guerre en ex-Yougoslavie, lors de sa comparution en tant que témoin dans le procès de l'ancien Président yougoslave, dont le compte-rendu est rendu public aujourd'hui.

Kofi Annan encourage les dirigeants ouest-africains à agir préventivement en cas de mauvaise gouvernance

Le Secrétaire général de l'ONU a encouragé les participants au Sommet de dirigeants ouest-africains à réfléchir à des mesures préventives pouvant s'appliquer aux situations dans lesquelles les gouvernements violent les normes constitutionnelles et manquent aux principes élémentaires de bonne gouvernance.

Kosovo : 2 millions d'euros attribués aux municipalités favorisant un environnement multiethnique

Alors que 21 municipalités s'apprêtent à recevoir 2 millions d'euros de financement, le Premier Ministre du Kosovo a salué l'action du Comité d'évaluation chargé de récompenser les projets municipaux liés aux retours des personnes déplacées ou favorisant un environnement tolérant et multiethnique.